Incendie chez OVH

Incendie chez OVH

Un énorme incendie a touché le centre de données OVH à Strasbourg dans la nuit du mardi 9 au mercredi 10 mars dernier.

Heureusement, aucune victime n’est à déplorer, cependant les dégâts matériels sont considérables, avec entre autres un bâtiment entièrement détruit et un autre partiellement endommagé.

Autrement dit, le secteur 2 du centre de données a été totalement consumé, le secteur 1 a été partiellement touché, tandis que les portions 3 et 4 ont été préservées. Au total, ce sont 3.6 millions de sites qui étaient inaccessibles suite à l’accident.

Lors de l’intervention des pompiers, il avait été nécessaire de couper le courant, mais aujourd’hui l’heure est au redémarrage.

Incendie - juillet 28, 2021

Le 11 mars dernier, Octave KLABA, PDG d’OVH a publié une vidéo sur son compte Twitter expliquant les causes de l’incendie. Selon lui, il s’agirait d’un accident causé par un équipement défectueux, un onduleur. C’est un dispositif permettant de protéger les équipements électroniques des risques, comme par exemple une surtension.

Le PDG a également publié un plan de relance pour ses datacenters avec un redémarrage prévu normalement courant mars. OVH ajoute par ailleurs, avoir augmenté la cadence de fabrication de ses serveurs.

Habituellement, la capacité de production est d’environ 1600 serveurs par semaine. Aujourd’hui, suite à l’incendie l’usine de production basée sur Croix dans le Nord de la France souhaite tripler sa production. L’objectif est de porter cette cadence entre 3000 et 4000 serveurs, de façon à produire 15000 serveurs entre 4 et 5 semaines. Le but est de rétablir le plus grand nombre de sites possibles dans des délais raisonnables.

Selon Octave KLABA cet incident finira par être oublié malgré l’étendue des dégâts, en parti grâce au plan de relance prévu, et aux nouvelles décisions prises pour que ce genre d’accidents ne se reproduise plus.

OVH SERVEUR
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn